Archives de catégorie : Spectacle familial

Spectacles actuellement proposés par la compagnie

« Conter les étoiles » : Astronomie et contes de la nuit

L’observation du ciel est source de rêves, de mystères et de passions. Contempler la voûte céleste, c’est l’occasion de porter un regard éclairé par la science astronomique sur l’univers. C’est aussi un moment privilégié pour se remémorer les mythes, contes et légendes qui sont nés dans les différentes civilisations de ce spectacle mystérieux et fascinant.

Guy Herbreteau, astronome vulgarisateur passionné, trimballe son télescope sur toutes les crêtes de Lozère et d’ailleurs pour parler, inlassablement, de la formation de l’univers, de la différence entre planètes et étoiles, de l’incommensurable des distances spatiales…

Sophie Lemonnier, conteuse de la compagnie Paroles de Sources, plonge dans l’imaginaire pour raconter comment, de tous temps, l’homme a rêvé en contemplant les étoiles, donnant sens à la présence de la voie lactée, à la forme des constellations, aux phases de la lune, à l’alternance du jour et de la nuit…

Pour un soir, ces deux là croisent leurs mots, tissent leurs approches, au grand ravissement de nos oreilles.

Déroulement :

Le rendez-vous se fait à l’heure où la lumière commence à baisser, et où les étoiles commencent à s’allumer. Quelques histoires mettent en appétit.

Une fois la nuit installée c’est le moment des observations astronomiques (Saturne, Jupiter, voie lactée, étoiles bleues, étoiles rouges, le zodiaque et ses constellations, la grande ourse…), alternées avec des contes de diverses mythologies (gréco-latine, mais aussi amérindienne, sibérienne, indienne …).

Il faut bien sûr venir avec une lampe de poche, de bonnes chaussures, des vêtements très chauds, des couvertures…
En cas de mauvais temps, l’animation peut se dérouler en intérieur, avec un planétarium ambulant (dimensions minimales nécessaires : 6m x 6m).
Coût : 450 euros + frais de déplacement (0,5 € / km à partir de Saint Laurent de Trèves et du Bleymard).
Une version en solo, « Conter les étoiles », avec la conteuse seulement, peut être proposée également. Compter alors 300 euros + frais depuis St Laurent de Trèves.

 

Au fil de mes pas… carnet de voyage en Argentine

Ma maison sur le dos, mes pieds sur la Terre, j’avance vers l’autre. qui me conte ses origines, son histoire, ses traditions.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce spectacle multiformes mêle un récit de voyage vécu, des contes traditionnels argentins collectés en chemin, des éléments historiques anciens et récents…

Sandie Blanc, conteuse et baroudeuse, nous revient de plusieurs longs voyages en Argentine, sa besace pleine d’histoires d’hier et d’aujourd’hui… Elle est ici accompagnée par Marc Lemonnier, qui a été immergé depuis son enfance dans les musiques de l’Amérique latine et joue des instruments traditionnels des Andes.

Durée : 1 heure. Pour tous publics à partir de 7 ans.

Tarif : 550 € + frais (voir page « Pro« )

Le noir quart d’heure

Au tout début, le monde était comme endormi, plongé dans la nuit noire …

C’est l’histoire du premier matin du monde. Mais c’est aussi celle de traces qui se tricotent entre elles, entre mythologie et récits de vie. Des traces qui se croisent et s’entrecroisent à perte de vue sur les neiges d’un haut-plateau : il y a celles de Lucie la taiseuse à l’écoute des bruissements du monde, de son cousin Quentin, traqueur de vie sauvage, et de leur pépé Martial, magicien qui fait sortir des histoires de la lune. Il y a aussi celles de Corbeau qui marche dans la nuit cherchant la lumière  et d’un Renard qui préfère les chaussures au fromage …

Il parait que pour pouvoir se retrouver il faut se perdre, alors suivons ces traces sinueuses dans la nuit, et mettons la neige sous nos pieds !

Un spectacle pour tous publics à partir de 8 ans.

Ecrit et présenté par Sophie Lemonnier.
Durée : 50 minutes.
Tarif : 300 euros + frais (voir page « Pro« )

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Transhumances

Depuis la nuit des temps dit-on, l’homme conduit les troupeaux des plaines vers la montagne. Mais certains prétendent qu’il n’a fait que suivre les bêtes sauvages, et que c’est comme ça qu’il aurait pénétré pour la première fois dans les Cévennes !

Qu’importe, après tout. En tout cas, il s’en passe des choses durant ce voyage à double sens. Montant vers l’estive avec ses brebis, Thierry le berger transhumant s’éloigne peu à peu de la civilisation. Sur le chemin, il croisera des personnages hauts en couleurs : une vieille reboussière qui provoque quelques dérèglements climatiques, une fée courroucée qui vous change en mouton, un énarque un peu trop curieux, trois soeurs amoureuses d’un berger jusqu’à en mourir, et même une Ferrari perdue au milieu des bêtes !

Vraies ou fausses, drôles ou tragiques, leurs histoires nous emmènent sur des chemins de traverses pleins d’humanité, et font de ce voyage millénaire une aventure poétique et inattendue…

« Transhumances » est décliné en deux versions :

  • Un spectacle en salle. Prévoir un espace scénique de 6m x 3m minimum. La compagnie est autonome en matériel et lumière.
  • Une randonnée contée. Les contes sont alors égrenés le long d’un itinéraire à préciser ensemble avec les organisateurs (par exemple une draille, bien sûr !)

Avec Sophie Lemonnier (contes), Marc Lemonnier (musique). Durée : 1h15. A partir de 7 ans.

Tarif : 550 € + frais (voir page « Pro« )

Le sage et le fou

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Yunus cherche son trésor intérieur. Il part sur les chemins d’Anatolie, et rencontre Taptuk, un vieux sage aveugle, qui l’accepte dans son monastère. Commence une longue initiation durant laquelle Yunus croira souvent avoir achevé sa quête… Chaque fois il comprendra que la route est plus longue qu’il ne l’avait pensé… à moins qu’il n’ait cherché dans une mauvaise direction ?

Des contes de facétie et de sagesse ponctuent cet itinéraire que, volontaires ou non nous devons tous parcourir au travers des étapes de nos vies…

Conteur : Bruno Righetti. Musicien : Marc Lemonnier (Bouzouki, Flûte de pan, chant).

Durée : 45 minutes.

Public : tous publics à partir de 7 ans.

Tarif : 350 euros + frais

Gargantua et compagnie

La Lozère, notre pays de pierres, est tout en creux et en bosses, en avens, gorges, chaos, trucs et puechs. Depuis toujours les hommes se sont demandés comment ces formes étranges se sont créées.

Les responsables sont connus depuis la nuit des temps. Ce sont, entre autres personnages extraordinaires :

  • la « Vieille », chargée de son éternel caillou, dont les aventures ont laissé des traces dans l’étymologie des vallées cévenoles
  • Gargantua, bon gros géant naïf, dont les cataclysmiques maladresses ont largement contribué à former certains reliefs locaux, du Mont Lozère à l’Aubrac
  • une fée déniaiseuse de jeunes garçons qui a laissé sur le causse Méjean des roches aux formes torturées… et des souvenirs émus
  • et bien sûr, l’horrible Drac, dont le combat singulier avec la douce Enimie a quelque peu ébranlé les flancs des gorges du Tarn

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce spectacle, créé par Sophie Lemonnier, est une invitation ludique et merveilleuse à partir à la rencontre des paysages étonnants du sud de la Lozère. Il est présenté par Sophie Lemonnier (conte) avec la complicité musicale de Marc Lemonnier (Balafon, guitare, accordéon…). Il est pensé pour les familles, accessible à partir de 7 ans.

Prévoir un lieu calme, à l’écart du passage et du bruit. La compagnie est autonome en matériel et lumière.

Durée : 1 heure 10

Tarif : 550 euros + frais de déplacement (0,4 euros / km depuis Saint Laurent de Trèves, Lozère). Sous certaines conditions, ce spectacle peut se jouer en version solo. Il coûte alors 350 euros + frais.Pastille LAUREAT fondation 2014_130x130Ce spectacle est Lauréat 2014 de la Fondation Banque Populaire du Sud, dans la catégorie « Patrimoine »

Contes de la pierre qui tourne

Ah, il s’en raconte, des histoires sur les moulins ! Ecoutez les souvenirs de celle qui a tout vu, tout entendu : la meule, qui tourne et tourne encore. Elle vous parlera de meuniers coquins qui veulent rouler leurs clients… dans la farine, d’un moulin hanté par le spectre de son ancien maître, et d’un blé aux propriétés très étranges qui faillit coûter la réputation d’un monastère.
Ce spectacle peut se donner en tout lieu, mais il a été tout particulièrement pensé pour être proposé dans ou proche d’un moulin, si possible en action, que l’on pourra éventuellement visiter.
Avec : Bruno Righetti, Marie-Laure Girault (conteurs) et Marc Lemonnier (musicien-chanteur, accordéon, cordes, ambiances sonores…)

Pour tous publics à partir de 6 ans. Durée : 1h30.

Prix : 350 euros sans musicien, 550 euros avec musicien, + frais.

L’invention de la musique

Spectacle de conte et musique ludique et pédagogique pour petites, moyennes et grandes oreilles

Taïm et Yuna, deux enfants de l’époque préhistorique, sont de grands curieux. Au cours de leurs promenades dans la grande forêt, ils écoutent les bruit que font les plantes dans le vent, les oiseaux sur les branches, les pierres sous leurs pas… Ces sons leurs semblent si beaux que les deux enfants vont essayer de les reproduire. Ils fabriqueront ainsi les premiers instruments de musique du monde.

Ce spectacle, à la fois poétique et ludique, mêle du conte, de la « lutherie sauvage » (fabrication de petits instruments à partir d’éléments naturels), et des musiques rustiques, jouées sur les instruments fabriqués. Il est suivi d’une seconde partie interactive, durant laquelle les spectateurs découvriront les prolongations modernes des instruments créés par Taïm et Yuna et seront invités à en jouer ensemble.

Le spectacle dure 1 heure, il est adapté à des publics familiaux, et des enfants à partir de 3 ans.

marc-devant-assemblee-mouret-web
Merci à Sam Dykstra pour la photo (https://500px.com/samdykstra)

Un spectacle écrit par Marc Lemonnier, avec l’aide bienveillante de Bernadète Bidaude, interprété par Marc Lemonnier (conte, musique, bricolages musicaux).

Jauge de confort : 50 personnes. En cas d’effectifs plus importants, pour améliorer l’interactivité de la seconde partie, il peut être intéressant de scinder le groupe et de procéder en plusieurs représentations. Mais cela n’est pas une obligation.

Le spectacle nécessite un espace vide de 10m x 10m (minimum 6m x 8m) avec alimentation électrique. Il peut éventuellement se jouer en extérieur dans un espace parfaitement calme, sans bruits parasites ni passage. Le spectacle est autonome en matériel. Le temps d’installation est de 2 heures 30.

Tarif : 350 euros pour une séance. 2è séance 200€,  séances supplémentaires 150€), + frais (déplacement AR depuis Florac en Lozère, 0,4 € / km).

Le spectacle « L’invention de la musique » a notamment été programmé par les événements suivants : Festival « La petite roulotte » 2016 (Mende, Lozère), festival « 48ème de rue » 2015 (Mende, Lozère), festival « M’Lire » 2014 et 2017 (Mende, Lozère),  Festival « Courants d’art en culotte courte » 2016 (Marcillac-Vallon, Aveyron), « Festival des bonnes herbes » 2016 (Virelles, Belgique), « Festival Nature » du Parc National des Cévennes, 2014, 2015 (Lozère), Séminaire international d’ethnobiologie de Montpellier 2012, festival « Cap-mômes » 2017 à Laissac (12)…

Pour les écoles :

Un dossier pédagogique reprend et précise l’arrière-plan historique et scientifique du spectacle :  lieux, époques, découvertes archéologiques concernant des instruments de musique, éléments pour fabriquer certains instruments… Il permet de préparer et de prolonger le spectacle en classe.

InventionMusiqueDP

Télécharger le dossier pédagogique

Le spectacle peut servir d’introduction à un travail de « Musique verte », pendant lequel les enfants fabriquent et utilisent des instruments de musique rustique à partir d’éléments naturels. Voir détail ici

20131218_dessins_ecole_florac_0420131218_dessins_ecole_florac_0120131218_dessins_ecole_florac_0520131218_dessins_ecole_florac_02

Dessins réalisés par les élèves de l’école maternelle de Florac (48) suite à une représentation du spectacle